Conseil de CREA du 26 mars 2012 : Stop à l’étalement urbain !

CONSEIL CREA 26 MARS 2012-03-22

Délibération n°7 – Ouverture à l’urbanisation- Commune de Boos

Intervention de Cyrille Moreau

 Monsieur le Président, cher-es collègues,

 Cette délibération s’inscrit dans la continuité de notre précédent débat sur l’étalement urbain.

 Les élu-es écologistes voteront contre cette ouverture à l’urbanisation.

 D’une part, parce que nous sommes opposé-es par principe à la poursuite de l’urbanisation des terres agricoles et des espaces naturels sur notre agglomération ; Rappelons que nous avons détruit ces dix dernières années 100 hectares par an et que dans, un monde fini, on ne pourra pas continuer comme ça éternellement si l’on souhaite léguer autre chose que du bitume aux générations futures.

 D’autre part, parce que la commune de Boos a consommé pour son développement 14,7 hectares sur les dix dernières années dont 14,5 (soit 98,6%) sur des terres agricoles et espaces naturels.

 Ce n’est évidemment pas acceptable d’autant que si on rapporte cette consommation d‘espace à la population, la commune de Boos aura consommé près de cinq fois plus de surface que la moyenne de notre agglomération.

 Pour finir, les élu-es écologistes souhaitent dénoncer le cynisme dont il est fait preuve dans la rédaction de la délibération pour justifier l’avis favorable accordé par la CREA :

 Ainsi, la délibération précise que, je cite « d’un point de vue réglementaire, aucune superficie n’est prise sur une zone agricole ou naturelle, puisque la parcelle est d’ores et déjà classée en zone AUh ».

 Cette formulation est surréaliste.

 Le fait d’indiquer sur une carte d’urbanisme qu’un espace agricole est classé AUh ne change rien à sa nature d’espace agricole, du moins dans le monde réel.

 Sa transformation en lotissement d’habitations entraînera inéluctablement sa destruction, une fragmentation des espaces naturels et une perte de biodiversité.

 Je vous remercie.