LGV Paris-Normandie : notre tribune dans le CREA Mag d’avril 2011

Après l’avis rendu par le CESER et avant consultation publique prévue fin 2011 sur la future Ligne à Grande Vitesse Paris-Normandie (estimée à près de 10 milliards d’euros) nous connaissons déjà et depuis longtemps, les véritables besoins des habitant-es de la CREA.

Le réseau secondaire est laissé à l’abandon, au profit d’un « fantasme LGV » dont le financement reste irréel. Le système de train à grand vitesse ne répond pas aux attentes des usagers normands et retarde d’autant les initiatives à prendre d’urgence. La priorité est ailleurs : améliorer l’existant, les liaisons Paris-Mantes, l’organisation multimodale autour de la future gare rive Gauche à Rouen afin de garantir au plus grand nombre, des trains qui partent et arrivent à l’heure.

Ces choix s’inscrivent dans la logique d’aménagement de notre agglomération : lignes ferroviaires régionales rénovées, tram-train, parkings de persuasion, maillage en transports collectifs en site propre, constituent la vraie solution aux problèmes de déplacements dans une agglomération qui a tout à faire pour impulser un report modal de la route vers le rail, puis les transports collectifs et les modes doux.

Ne passons pas à côté des vrais enjeux du transport ferroviaire dans notre agglomération. Inscrivons-nous dans la réalité, en améliorant la vie des usagers du rail, aujourd’hui.

Cyrille Moreau.
Président du groupe des élu-es
EELV et apparenté-es

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :