Bureaux aux bouillons : une erreur économique et écologique !

[Communiqué des élu-es écologistes du groupe Mont-Saint-Aignan Autrement et de la CREA]

Jeudi 21 février, le Président du Club de la Vatine a déclaré que la volonté de la municipalité de préserver la ferme des bouillons, et plus largement les terrains du Bel Event, n’était pas bonne d’un point de vue économique.

Pour les élu-es écologistes de Mont-Saint-Aignan et de la CREA, c’est tout le contraire : la poursuite du développement de la zone d’activité sur le Bel Event serait une erreur économique, tant pour la ville que pour la CREA.

En effet l’agence d’urbanisme a démontré lors des études préalables sur la création d’une nouvelle gare rive gauche de Rouen que notre agglomération avait un déficit de 10 000 emplois tertiaires supérieurs par rapport aux agglomérations équivalentes en taille. Ce déficit s’explique notamment par l’absence d’un pôle de bureaux majeur connecté par les transports collectifs performants à la gare.

Aujourd’hui lorsqu’une entreprise cherche à implanter une activité de plus de 500 salariés et qu’elle cible potentiellement Rouen, il lui est impossible de trouver une offre de bureau existante. Ainsi depuis des années, nous passons à côté de plusieurs milliers d’emplois liés à ces projets. C’est pourquoi la CREA a récemment décidé de changer de stratégie en matière de développement économique et d’arrêter la dispersion de l’offre tertiaire sur des zones d’activités sur les terres agricoles et espaces naturels.

C’est pour cela que la CREA a décidé de privilégier le renouvellement urbain, la réalisation de zones d’activités sur des friches urbaines et industrielles et de favoriser la concentration de l’offre tertiaire sur des pôles de bureau connectées aux transports structurants.

En outre sur un plan écologique, on ne peut mettre au même niveau la volonté du Club de la Vatine de mettre en service une navette de transport privée entre Rouen et la Vatine, et la destruction définitive de 20 hectares d’espaces naturels et agricoles en coeur d’agglomération !

Cet espace pourrait à la fois constituer un poumon vert, un réservoir de biodiversité, mais aussi un centre d’éducation à l’environnement, sans oublier l’accueil d’activités maraîchères et agricoles qui pourrait fournir en circuit court les habitants de Mont-Saint-Aignan et les salariés de la Vatine.

C’est pourquoi les élu-es écologistes de Mont-Saint ont déposé en Conseil municipal des amendements visant à protéger l’espace du Bel Event, et agissent également à la CREA pour que ce site soit inscrit comme espace agricole protégé dans le cadre du Schéma de cohérence territorial en cours d’élaboration.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :